skip to Main Content
01 30 09 68 60  contact@intermedia78.fr
Comité De Poissy Du 19 Janvier 2017

Comité de Poissy du 19 janvier 2017

Bonne année de lectures à tous nos lecteurs du blog et nos participants aux comités. Voici un premier choix pour ouvrir l’année.

Isabelle (Louveciennes)

Lucie ou la vocation / Maëlle Guillaud

A 20 ans à peine Lucie entre dans les ordre. Dans un couvent dysfonctionnel, où la mère supérieure use du harcèlement moral pour assurer sa toute puissance, Lucie affronte les doutes portée par sa vocation. Un livre qui interroge vraiment sur le choix d’une vie ou d’une autre. A découvrir.

Fais de beaux rêves mon enfant / Massimo Gramellini

Loin du roman, cet ouvrage est plutôt une autobiographie. L’auteur est journaliste et orphelin de mère à 9 ans. Pourquoi est-elle morte le privant d’un amour dont il a tant besoin ? Le ressentiment se prolonge longuement… jusqu’à ce qu’à 40 ans quelqu’un lui dise enfin la vérité. Pas de psychanalyse ici, mais un récit où l’on entre en empathie avec le héros. Un ouvrage qui vient d’être porté à l’écran.

Olivier (Meulan)

Le mystère Dyatlov / Anna Matveeva

S’appuyant sur un fait divers réel, l’auteur propose ici sa vision d’un des drames non résolus de la Russie de la guerre froide. En 1959, 9 jeunes gens partent en expédition dans l’Oural. Tous disparaissent. On retrouve les corps mais les causes de la mort semblent troubles. Un ouvrage surtout intéressant pour l’analyse des comptes-rendus d’époque et pour le mystère.

Shore / Sarah Taylor

Deux familles sur l’île de Shore… une intrigue décousue. Le livre m’est tombé des mains.

Brigitta / Adalbert Stifter

Un classique de la littérature autrichienne méconnu en France. Au coeur des steppes Hongroises, un château détient le secret du major Bathori et de sa voisine Brigitta. Romantique et poétique à souhait.

Thomas / Le Vésinet

Dans les prairies étoilées / Marie-Sabine Roger

L’auteur de « la tête en friche » nous propose un roman léger autour des affres de la création. Merlin Deschamps est dessinateur de bandes-dessinées. Son meilleur ami et muse décède, lui demandant de stopper la série à succès Wild Oregon dont il est l’inspirateur.

Nipponia nippon / Abe Kazushige

Haruo est un adolescent solitaire et très perturbé qui se prend pour passion pour les ibis du Japon. Investi d’une mission il n’a d’autre choix que de les libérer ou de les tuer. Il opte pour la deuxième solution. Un livre très noir avec des longueurs surtout au début.

Fanny (Chatou)

L’ombre du sabre / Owen Matthews

Avec Alekseï, journaliste, nous partons sur les traces du  conflit Tchétchène. Quelques pages intéressantes sur le conflit ne suffisent pas à rendre l’intrigue amoureuse pertinente.

Anne (Chambourcy)

Sur le fil /Hannah Kohler

Premier roman. Deux jeunes gens perdent leur mère dans un accident de voiture. Nous suivons leur destin : elle, marié trop jeune tentée par le mouvement hippie et lui s’engageant dans la guerre au Vietnam. Un beau portrait des USA entre 1965 et 1970.

Mélodie (Saint-Germain-en-Laye)

Continuer / Laurent Mauvignier

La vie de Sybille se délite dangereusement et lorsque sont fils se retrouve au commissariat, elle prend une décision radicale : partir avec son enfant pour une randonnée à cheval au Kirghizistan. Là bas, elle espère renouer le dialogue avec son fils et se retrouver elle-même. Un très beau portrait de femme. Le jeune adolescent aurait mérité quelques pages supplémentaires.

Ludmila (Oinville-sur-Montcient)

La brasse indienne / Ola Bauer

Second tome d’une trilogie qui fut la seule œuvre d’Ola Bauer (1943-1999). Après un premier tome sur l’enfance, l’auteur continu le parcours de Tommy, un jeune adolescent de 16 ans qui tente de faire son chemin parmi une multitude de personnages tous plus extraordinaires les uns que les autres.

Anguille sous roche / Ali Zamir

Cet étrange roman où la seule ponctuation est la virgule nous entraine dans la vie d’une jeune comorienne sur le point de se noyer. Un drame plébiscité par les lectrice de la bibliothèque (devant le Joncour et le Mauvignier). A découvrir.

Yassir (Poissy)

Le bon fils / Denis Michelis

Ce deuxième roman de l’auteur nous entraine dans la tête d’Albertin. Albertin n’est pas un bon fils. Il n’est pas bon en classe et n’écoute pas son père. Son père décide de déménager à la campagne pour transformer son enfant et pour se soigner d’une fatigue chronique. Mais voilà que Hans, un ami de longue date, entre dans leur vie. Un roman très étrange, dérangeant, sans réponse où la schizophrénie affleure à chaque page.

Catherine (Andresy)

La cause des vaches / Christian Laborde

Ce documentaire est une charge contre l’élevage intensif des vaches. L’auteur n’est pas végétarien mais prône une agriculture plus humaine.

Sabine (Poissy)

Sur les chemins noirs / Sylvain Tesson

Suite à un très grave accident, le baroudeur Sylvain Tesson se fait la promesse que s’il remarche, il parcourra la France. Après un an de rééducation, avec une bonne carte IGN, le voilà parti dans la diagonale du vide, évitant soigneusement les villes. Un hommage à la liberté, la flânerie, au lâcher prise…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
Rechercher