skip to Main Content
01 30 09 68 60  contact@intermedia78.fr
Comité Fantastique Novembre Vésinet

Comité Fantastique Novembre Vésinet

Ci dessous en PDF:

Comité Imaginaire Novembre 2017

Et le détail:

 

Dynastie t. 2 : L’étincelle sous la glace d’Ilona Andrews.- Paris, J’ai lu, 2017.- 503 p. ISBN : 9782290141373

Depuis que Nevada a pris conscience de la puissance de ses pouvoirs, de nouveaux choix s’offrent à elle. En parrallèle, elle n’a eu aucune nouvelle de Mad Rogan depuis plusieurs semaines.

Autant le premier tome étant distrayant sans plus, autant celui-ci est clairement un niveau au dessus. L’univers a gagné en profondeur et en richesse. Les personnages se sont en quelque sorte épanouis et ont pris en complexité. L’intrigue est très très efficasse. Il est difficile de lâcher ce livre. Bref, un excellent deuxième tome qui donne vraiment envie de lire le dernier tome de cette trilogie annoncé pour le 6 décembre 2017.

Coup de coeur CM

 

Les Seigneurs de Bohen d’Estelle Faye.- Rennes, Critic, 2017.- 612 p. ISBN : 9791090648869

L’empire de Bohen, le plus puissant jamais connu, est mort. Sainte-Étoile le breteur, Wens, le clerc de notaire et Maëve, la morguenne, sorcière des ports des Havres nous racontent se qui s’est passé et ce qu’ils ont vécu.

Les seigneurs de Bohen est un très beau roman chorale. L’intrigue est très dense, mais facile à suivre. Comme toujours chez Estelle Faye, l’écriture est remarquablement belle. Les personnages sont orginaux, et ne manquent pas de charisme. L’ensemble est réussi. Ce livre s’adresse surtout à de bons lecteurs car la lecture est exigente.

CM

 

Magie ex libris t. 2 : Lecteurs nés de Jim c. Hines.- Nantes, L’Atalante, 2017.- 357 p. ISBN : 9782841728053

Quand des loups-garous l’appelle à l’aide pour le meurtre d’un wendigo, Isaac Vanio se doute que les choses ne vont pas être facile. Pour tuer un wendigo, il faut être sacrément corriace.

Ce deuxième tome est très réussi. Les relations entre les personnages se cherchent et s’affirment petit à petit. La galerie de personnage secondaire s’étoffe petit à petit. Les personnages principaux gagnent en charisme et en profondeur. Le personnage d’Isacc est très touchant et peut facilement parler à un gros lecteur, fréquentant les bibliothèques.

L’univers de Magie ex libris gagne en richesse avec l’arrivé de nouvelles magies, d’une plus grande connaissance de l’histoire de Lena et des Gardiens. Enfin, ce livre s’adresse à tous les lecteurs et pas seulement aux fans de fantasy. Le premier tome évoquait les livres d’Histoire, celui-ci, de la poésie. Bref, une excellente lecture détente.

Coup de cœur

CM

  

2312, de Kim Stanley Robinson

Actes Sud collection Exofictions

978-2-330-07534-7, 23,80 euros

Paru le 6 septembre 2017

  1. Le système solaire a été colonisé après que la Terre a été ravagée par les effets de la pollution. Swan, conceptrice de terrariums et artiste de l’extrême, vit sur Mercure, dans la cité mobile Terminateur. Accablée par la mort suspecte de sa grande-belle-mère, elle part sur Io pour enquêter, aux côtés d’une inspectrice de la Police interplanétaire. Lorsque Terminateur est l’objet d’un attentat, l’enquête prend une autre tournure : qui, de la Ligue saturnienne, de Mars, des diverses factions terriennes ou d’autres colonies, aurait intérêt a semer ainsi la désolation au sein des implantations humaines ?

Commençons par le positif : un univers hyper riche et travaillé ! Imaginons ce que sera notre vie quand la Terre ne sera que poubelle. Dans quel genre de cité vivrons-nous ? Comment nous déplacerons-nous d’une planète à une autre ? Comment notre corps vieillira-t-il ? Comment vivra-t-on l’amour ? La mort ? Autant de questions auxquelles l’auteur imagine des réponses, de manière pointue, c’est passionnant !

Pourtant… Tout dans cette histoire est assez attendu. On comprend assez vite où l’on va, par quels biais nous allons y aller et les même les idées sont amenées de façon assez peu subtile.

Et enfin, c’est indéniablement pour les amateurs de hard SF. L’histoire est entrecoupée de longs passages très techniques décrivant les avancées scientifiques que notre monde aurait connu. Cela peut aller de la géologie avec la création d’une nouvelle terre d’accueil à partir d’un astéroïde lambda,  à la biologie animal ou humaine et les avancées médicales, etc.

En conclusion : Dommage, le sujet est passionnant, mais le traitement ne fonctionnement pas très bien.

JG

 

 Epsilon, tome 1 : l’autre Terre/ Elodie Tirel. Ed. Michel Quinin, 2017. 308 p. – ISBN : 978-2-89762-106-3. 7,90 €

Résumé : Septième millénaire. La Terre est une planète dévastée où l’on s’affronte sans merci pour s’approprier les dernières ressources et tenir quelque temps encore. Grâce aux avancées technologiques, la lointaine Epsilon et son étoile rouge sont désormais accessibles, mais pour une fraction insignifiante de l’humanité seulement et au terme d’un très long voyage. Quant aux fondateurs de la Colonie, premiers arrivés là-bas, ils ne semblent pas prêts à partager les richesses qu’offre cette généreuse planète.

Miraculeusement rescapée d’un naufrage cosmique, Aélia devra lutter pour survivre dans cet univers redoutable. 6260. Un vaisseau interstellaire s’écrase à la surface d’Epsilon, une planète jumelle de la Terre située à vingt-deux années lumières de celle-ci. Quand l’unique survivante sort de son caisson amniotique, elle comprend qu’une terrible tragédie a frappé L’Odyssée. Au même moment, un jeune soldat issu de la première vague d’immigration assiste à la scène et envoi un drone filmer les lieux. Aélia et Cyrius, ces deux adolescents que tout oppose, seront-il de taille à affronter leurs peurs et à lutter contre les dangers qui les guettent, tapis dans les sombres coursives de L’Odysée ?

Ma Critique : Un premier tome (la série comporte 6 tomes) de lecture agréable. Le propos est à mi-chemin entre l’univers adulte et le roman adolescent : bien que l’héroïne principale soit une adolescente tout juste sortie d’amniotie (sorte d’hibernation), elle est livrée à elle-même sur une planète hostile, violente et va devenir l’enjeu d’une lutte politique parmi les premiers colons de la planète Epsilon. Une réelle bouffée de fraicheur, qui tient peut-être au fait qu’il s’agit d’un auteur francophone et que l’on échappe aux habituels anglicismes pour décrire les différentes technologies. L’univers est crédible et ce premier tome, qui reste une vaste scène d’exposition, laisse de nombreuses questions en suspens et promet une suite des plus intéressantes. MV.

 La Mythologie Viking/ Neil Gaiman. Le Diable Vauvert, 2017. 306 p.
ISBN : 979-10-307-0131-9. 20€

 Résumé : L’univers de Neil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin la grande saga des dieux scandinaves qui l’ont inspiré pour son chef d’oeuvre « American Gods ». De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l’ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki fils d’un géant et frère d’Odin, escroc et manipulateur inégalable… Fières, impulsives et passionnées, ces divinités mythiques nous livrent enfin ici leur passionnante – et très humaine – histoire.

 Critique senscritique.com : Neil Gaiman s’attaque à la Mythologie Nordique, mais à sa manière. Déjà, il faut passer les 50 premières pages assez inutiles et globalement assez mal écrites. Dans ces dernières, il présente succinctement les dieux, les mondes…C’est peut-être utile pour quelqu’un qui n’a jamais étudié la Mythologie Nordique, mais si on s’y connait un peu c’est assez déconcertant. La lecture agréable commence page 49 (« Les trésors des dieux »), quand Gaiman choisi une dizaine de Sagas, qu’il va réécrire à sa sauce, tout en respectant les sources. L’avantage de ce livre est donc de lire quelques aventures de Thor, Odin et Loki, mais écrites de manière « romanesque ». Cela change forcément des livres plus universitaires que l’on trouve habituellement sur les mythes nordiques. On arrive très vite à la fin des 10 histoires et on termine sur une certaine frustration, car on se dit que notre auteur aurait pu nous relater quelques Sagas de plus… Peut-être aura-t-on le droit à un volume 2, qui sait ?

Ma critique : L’auteur d’American Gods nous plonge dans la mythologie scandinave, bien moins connue que son équivalent gréco-romaine. On suit donc les aventures des principaux dieux (les Ases ou Vanes), notamment d’Odin, Thor et Loki au travers de l’Asgard (royaume des Dieux) ou du Midgard (le monde des humains), et aux prises avec Géants, Loups, Ogres, Nains et autres créatures surnaturelles. Le style est certes épuré, mais reprend la forme du conte traditionnel, donnant au texte un certain charme simple. Le récit est vivant et c’est avec plaisir que l’on « écoute » les exploits guerriers et de Thor, certes invinvible mais pas très futé, et de son marteau magique, ou les fourberies de Loki… ou le chapitre plus sérieux et épique du Ragnarök.

Il s’agit bien d’un ouvrage de mythologie, certes revisitée, bien plus que d’un roman de fantasy classique. MV.

ELamia : L’Intégrale de la trilogie / Erik Wietzlel .- Bragelonne,2012.- 955 p.-

ISBN : 978-2-35294-484-3 .- 25 €

 La Terre, le Monde du dessous, le Ciel, c’est tout l’univers qui sert de décor à cette somptueuse épopée de fantasy. Des Ordres religieux, des mages, des sorciers, des dragons, des scènes de batailles qui rappellent l’Odyssée…

L’enfer, la guerre, le dévouement sans fin, la volonté de rétablir l’équilibre, de héros presque désarme face à la puissance d’un ennemi qui construit son empire depuis les limbes.

Des descriptions soignées, une fresque épique magistrale.

 A avoir absolument. Coup de cœur intemporel. !!!  Une trilogie de cet acabit à ce prix-là, c’est le rêve pour toute bibliothèque.

 Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher